COLLER DES ETIQUETTES

Coller des étiquettes
Étiquettes réalisées à la dymo
Images photographiques épinglées.

 


Coller des étiquettes est un work in progess, une action quotidienne réalisée dans les lieux et transports publics.

Tirées en grande quantité avec une Dymo (étiqueteuse portative), ces étiquettes sur lesquelles sont inscrit : « Coller des étiquettes » sont coller sur le mobilier urbain, les murs du métro, dans toilettes des bars, dans les ascenseurs…

« Coller des étiquettes », expression populaire désignant l’action de catégoriser le monde, fonctionne de façon tautologique. Il s’agit de questionner notre rapport aux autres et aux choses tout en désignant l’action réalisée.

A chaque collage, une image est réalisée en vue d’être classée et présentée à la manière des boîtes de papillons naturalisés .

« Que me demande-t-on, au juste? Si je pense avant de classer? Si je classe avant de penser? Comment je classe ce que je pense? Comment je pense quand je veux classer? […]

Tellement tentant de vouloir distribuer le monde entier selon un code unique; une loi universelle régirait l’ensemble des phénomènes: deux hémisphères, cinq continents, masculin et féminin, animal et végétal, singulier pluriel, droite gauche, quatre saisons, cinq sens, six voyelles, sept jours, douze mois, vingt-six lettres.
Malheureusement ça ne marche pas, ça n’a même jamais commencé à marcher, ça ne marchera jamais.
N’empêche que l’on continuera encore longtemps à catégoriser tel ou tel animal selon qu’il a un nombre impair de doigts ou des cornes creuses.

Geoges Perec, Penser/Classer


 

Share: