Clap-Clap

Clap-Clap
Performance et installation.
Bois (méduim, contreplaqué…), plexiglas, dibon, linoléum, acrylique, vernis, sangles, chanvre, drisse.
2019-


Clap-Clap est un projet appropriationniste qui réemploie la « forme signature » de l’artiste Claude Viallat comme modèle pour fabriquer une série de tongs.
Fidèle à son travail sur l’empreinte et la couleur ainsi qu’à ses réflexions picturales, Clap-Clap,  s’autorise, non sans humour un pied de nez en transposant cette « emblème artistique » en un objet lié à la culture populaire.
Désacralisant l’oeuvre de Claude Viallat, Clap-clap propose de peindre avec les pieds, marcher, se promener pour imprimer la surface des plages de sable.
Clap-Clap, onomatopée utilisé en bande-dessiné pour évoquer l’action de marcher ou le fait d’applaudir offre au plagiste la possibilité de devenir l’auteur de peintures éphémères.
Fabriquées dans des chutes de matériaux récupérés à l’atelier (morceau de décors de cinéma et théâtre), ces « claquettes Viallat » sont proposées à la vente lors de « marches-performances » réalisées sur les plages du sud.
Accompagnant chaque paire de claquette, une notice explique le pouvoir créateur de ces tongs une fois mise au pieds.
Aucune technique particulière n’est requise, seul, le goût pour l’oisiveté et la ballade semble nécessaire à la réalisation de l’ œuvre.

En galerie, ce projet est présenté sous la forme d’une installation-boutique exposant à la vente les clap-clap et des cartes postales (documents de l’action performative).



Claude Viallat
2002/167, 2002
Acrylique sur toile de tente, 195 x 290cm / 76.77 x 114.17


Vues de l’atelier :

 

 

 

Share: